ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15

Publié le par MARIE ET WIL (Claire aux photos) - cedric rien foutu ce mois ci

Comme a notre habitude, dès que l on voyage accompagnè, on sous traite l opèration rèdaction Blog, et là, c´est Marie et Will qui s´y colle .....

A vous...

Notre mission pour cette étape équatorienne :infiltration d'un gang de dingues complètement déjantés!

Au programme :

1 - Arrivée - GUAYAQUIL - Mangroves

2 - Parque cajas - 1ère entrée

3 - parque cajas - 2ème entrée - CUENCA

4 - INGAPIRCA

5 - BANOS

6 - QUILOTOA

Ce qu'on a appris : (vu la taille de la rubrique, on était vraiment IGNARES !!)

*il ne faut pas faire confiance aux cadenas intégrés des valises!ils se bloquent comme ils veulent alors que vous avez le bon code!mais heureusement, il suffit d'une paire de ciseaux et d'un gars au téléphone pour qu'il réussisse a l'ouvrir en moins de 10 secondes! vachement efficace le cadenas!

* ce n'est pas parce que les moustiques vous ont piqué la totalité du corps qu'ils vont s'arrêter!ils piquent encore et toujours jusqu'à ce que vous ressembliez à un bonhomme michelin tout boursouflé!

* Arrivé à 3500m d'altitude, il est plus difficile de siffler! (ou alors c'est parce qu'on rigolait trop!)

* à 0 m d'altitude, wil s'endort à 21h; à 4000m, il est K.O à 19h!(preuve à l'appui!)

* le moustique pointe quand même le bout de son nez à + de 3000m d'altitude! (oh le relou!)

* le footing à 4000m d'altitude, ça pique et ça fait mal à la tête!

* l'équatorien n'a pas la même notion de temps et de distance que nous!("tour du lac en 1h"= en 2h, "lac à 10min" = 1 min à peine, "site à 5min en voiture" = on est à 100m !...)

* monter en camping-car à + de 4000m d'altitude se fait en 1ère et à 20kms/h mais pas sans fumée noire!

* les "bosquets embrumés" sont vraiment TRES embrumés!

* le système d'évacuation des eaux dans les villes est INEXISTANT en équateur!Des torrents d'eau de pluie coulent dans les rues et souvent dans les maisons.on voit beaucoup de monde qui écope!

* l'équatorien klaxonne sans cess!

* le mille pattes n'a pas mille pattes, on a pu les compter!

* le chicotruck peut rouler jusqu'à 104 kms/h!

* le chicotruck peut aussi faire du 11 kms/h sur une autoroute a 2 fois 4 voies!

* on fait 140 kms en 4heures

* il y a des feux rouges sur l'autoroute!

* il y a aussi des hortensias en équateur

* il n'existe pas de triangle de signalisation, ils utilisent des "branchages de signalisation" à la place!

* le tapis de bain ne flotte pas dans la bassine

* lorsqu'on hésite pour une direction, on fait un vote rapide, la majorité l'emporte

* à la station essence, on ne parle pas de litres mais de galions

* 1 galion = 3.80l

* un plein de gasoil pour le chicotruck coûte environ 15 $ !!

1 - Arrivée - GUAYAQUIL - Mangroves

 

Après de longues heures de vol, nous arrivons à Guayaquil. Cela marque le début de notre mission! Il faut que nous passions INCOGNITO, donc moustaches et lunettes de soleil sont de mise!

C'était sans compter la folie de nos hôtes qui nous accueillent avec l'enceinte et la musique à fond "PAN PAN PAN, j'lui mettrais bien une cartouche" Merci sébastien patoche! On n'est pas passé inaperçus! un petit collier en pierre (cassé pour moi, merci cédric lagaffe!) autour du cou, on rejoind le chicotruck.

les retrouvailles font du bien, on découvre notre suite "chicotruckienne" et on papote des heures! Puis dodo pour être en forme pour le début de l'aventure!

Le lendemain, nous sommes à Guayaquil pour des questions logistiques (un peu d'internet pour rassurer tout le monde, changer l'argent avec un "dédé la magouille dans une banque" qui sort les billets de sa poche) et hop, en route vers les mangroves!

Il fait très chaud et humide, on se fait un bout de piste pour se mettre dans le bain et un arrêt pour marcher un peu avec un point de chute en vue : une cascade. Au passage, on entend les singes hurleurs, vraiment IMPRESSIONNANTS! On lève les yeux et les voici! juste dingue de croiser ces animaux si près de nous!

On voit de belles araignées, des oiseaux colorés, et on arrive à la cascade où claire nous fait un remake de la pub tahiti douche , mais habillée! ;-)

retour au chicotruck (on repasse par l'épisode singes hurleurs dont une maman avec son bébé!) et 1er apéro dehors!

Dégustation de saucisson et fromage (parce qu'ils sont VRAIMENT en manque!), mais on rentre vite car les moustiques sont très agressifs!

 

Le lendemain, on part pour les mangroves, à voir tout au long de notre ballade en barque traditionnelle.. on y découvre une végétation dingue (des sortes de lianes et racines apparentes énormes qui se mélangent), des oiseaux de toute sorte (cormorans, grands hérons bleus et gris par dizaine et qui ont une envergure énorme et un vol majestueux, des spatules rosées, sorte de flamands roses à bec plat), bref, on se régale! on a l'impression d'être en amazonie et seuls au monde!

on croise quand même un homme les pieds dans la boue en train de chercher je ne sais quoi (on saura plus tard qu'il cherche des crabes!)

Le moment est très reposant, on profite du moment!

Puis place au foot pour les gars et préparation du repas.

 

Nous prenons la route pour dire au revoir aux moustiques (qui ne nous ont pas épargnés, on peut jouer à relier les points sur nos jambes!!) on va prendre un peu d'altitude!

Un peu? c'était sans compter les dinguos qui nous font passer de 0m d'altitude à...4000m d'altitude cash!

Mais ca va, on gère, la tête tourne un peu au moindre effort et wil a une barre au front. Sans pitié les tingry! Demain, RDV au parque national des cajas.

 

succulent repas du soir : La pizza  à la poêle home made, une tuerie!

will ne tient pas le choc, il sombre dans le sommeil, tant mieux, on a plus de pizza pour nous! SANS PITIE je vous dis!!

 

La phrase du jour  (par cédric) et bon à savoir du coup! : A 4000m d'altitude, l'alcool et le café, ça bouffe du globule !!

ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15

2 - Parque cajas - 1ère entrée

 

Après une nuit plus agitée et "teintée" de vomi au matin (pauvre noa et pauvre coussin!), cédric se prend pour captain igloo et va pécher "la trucha" (truite) dans le bassin d'à côté. Après cet interlude visqueux, le chicotruck reprend la route pour monter encore jusqu'à 4100m et regagner le parque des cajas.

On s'arrête en route pour monter jusqu'à une sorte de belvédère où on a vu sur toute la vallée et des lacs, bref, une vue imprenable.

en route, on croise un troupeau de lamas qui traverse la route allègrement! normal quoi!

Arrivés à l'entrée du parc, un grand lac est logé au milieu de la montagne (1h pour faire le tour du lac ....ou PAS !!) On met 2h à crapahuter mais la rencontre avec la nature se produit! on finit un peu fatigué quand même (on est à 4100 m d'altitude), ce n'est pas le plat pays qui est le mien!

on s'oriente ensuite vers une autre entrée du parc, on emprunte une piste faite de galets et qui mesure environ 2m20 de large pour le chicotruck qui en fait 2m.

Bien entendu, on croise 2 ou 3 voitures de "locaux", on se débrouille pour ne pas s'arracher les ailes. Mais qui dit "se croiser" dit on s'arrête pour laisser passer et quand c'est dans une pente montante et qu'on est en chicotruck, et bien on ne redémarre plus!Mais c'est sans compter les manouches récemment arrivés dans le chicotruck qui descendent bravement pousser le chicotruck dans la montée! (oui, ils ont osé!)

Après cet obstacle, on arrive à l'entrée du parc, aux abords d'un autre lac tranquille, histoire de se poser pour la nuit.

c'est parti pour une première reconnaissance des lieux, le temps de voir la beauté du paysage et pour que cédric s'improvise "berger de lamas". Je le soupçonne d'avoir voulu en choper un pour le ramener!!

 

3 - Parque cajas - 2ème entrée-

 

Debout de bonne heure (6h30, oui, on est en vacances et alors??!!), on veut profiter de cette belle journée qui commence.

Soleil, ciel bleu pour nous accompagner, on marche le long d'un superbe lac niché au coeur de la montagne, on y découvre diverses fleurs dont des orchidées sauvages. Wil nous sort la phrase du jour en voyant les orchidées : "comme quoi ça ne pousse pas que dans un pot!!"

On retrouve des chevaux en liberté, un cours d'eau, un spectacle magnifique, on décide de se poser et... on bulle!!

Noa veut faire plouf, wil trempe ses guiboles et joue avec noa.

cédric dort à moitié dans l'herbe, allongé sur son sac à dos.

on profite du moment, du calme, on est bien, la sérénité des lieux nous gagne...

Après un long moment, il est temps de repartir et de reprendre la route (et de courir aux toilettes pour certains, hein cédric!!vive la tourista!)

on se demande si on va devoir pousser dans la grosse montée car on se souvient de la veille et du fait qu'on se fait exploiter pour les tâches ingrates!lol Mais pas besoin de pousser, le chicotruck monte la côté les doigts dans le nez mais pas sans fumée noire! On roule vers CUENCA.

On s'arrête le midi pour manger dans une polleria.Un bon pollo (poulet entier) et une soupe aux pattes de poulet (c'est la surprise à la fin de la soupe!), on mange sur de vieux sièges/banquettes vintage, en extérieur, on est fin bien!

On change de chauffeur, le précédent ayant un petit problème de transit...Même pas peur, wil prend le chicotruck en main!

Arrêt à INGAPIRCA pour être prêt et dispo le lendemain matin pour les ruines inca!

ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15

4 - INGAPIRCA (3200m)

 

Phrase du jour : (par wil, dès le petit déj, il est en forme du matin!) Dormir les jambes surélevées facilite le retour veineux !!

 

Nuit agitée à Ingapirca : Bagarre de chiens et tourista pour cédric, d'où vidange des toilettes en pleine nuit et au pied des arbustes de la place du village. C'est le gars qui fait les entretiens des espaces verts qui était heureux le matin!

On se rend sur le site des ruines inca, tout est gigantesque dans ce panorama!

Il fait grand soleil, on s'imprègne de l'ambiance du site, on fait des sauts (bah oui, c'est notre marque de fabrique quand même!)

on finit la visite par une ballade / grimpette autour du site . Il y a un décor de fou, tout est niché dans la verdure et la montagne, on reste scotché au paysage. Certaines roches sont taillées par la nature et forment un visage bien distinct!

On rencontre une vieille dame en habit traditionnel et on fait un brin de causette. Elle nous communique sa gentillesse et sa joie en l'espace d'une discussion.

on termine le tour par la rencontre d'un mouton, visiblement très content de voir claire et noa, vue la vitesse à laquelle sa queue frétille!

Après ça, on reprend la route vers BANOS, nous partons confiants, mais un peu trop! L'altitude, les virages et l'épaisse brume qui est tombée aura raison de notre envie d'aller jusque BANOS ce soir-là! On se déniche un bivouac au milieu des cochons noirs et des vaches!

Un petit tour dans la brume nous ouvre l'appétit, on voit aussi des champs à pic et on se dit qu'il sont bien fous de devoir cultiver un champ aussi abrupt! comment font-ils?? on le verra quelques jours plus tard en croisant un paysan qui cultive sa terre à la main! des fous je vous dis!

ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15

5 - BANOS

 

Phrase du jour : "Claire, tu penses quoi de la moustache de wil?"

                          réponse (avec un air de  dégoût) : "bah elle ne me dérange pas!"

 

 

Réveil très matinal pour notre chauffeur de nouveau sur pieds et son acolyte, 5h du mat histoire de ne pas perdre trop de temps et se rendre enfin à BANOS pour faire la route des cascades. Le temps est dégagé, on en profite!

Arrivés à BANOS, on prend les infos nécessaires puis on file sur le petit marché local faire quelques emplettes.

Juste à côté, on décide de manger dans une halle où cohabitent de petits comptoirs (2m sur 1 au max), avec 2 ou 3 cuisinières qui attendent le client, chargé de s'installer sur une table de jardin en plastique. on s'y installe, on commande pour trois fois rien et 2 minutes plus tard, on est servi!

tout le monde s'asseoit à la même table, les locaux nous regardent d'un air étrange et amusé! on dénote un peu , nous, "les teints pâles"!! on kiffe le moment et le repas!

et c'est parti pour la route des cascades!

 

1er arrêt : canopy!

c'est une sorte de tyrolienne trèèèès longue au dessus du vide (à une centaine de mètres du sol) et des cascades, que l'on fait version "flying", c'est à dire allongé sur le ventre, maintenu grâce à un baudrier et 2 sangles pour les jambes.

Sensations garanties, surtout pour les filles , un peu "vertigeophobe". Mais les cahuètes ne sont pas des demi portions et on l'a fait!!! trop bien!!!

 

Après les sensations fortes, on trouve le chemin pour une cascade (chemin déserté, planqué et surtout non payant, faut pas nous prendre pour des GRINGOS !!)

on grimpe, on grimpe, on grimpe au milieu d'une végétation dense et luxuriante, on suit la rivière et on découvre des papillons de toutes les couleurs, des fleurs et des orchidées sauvages dans un champ entier! (comme quoi ça ne pousse vraiment pas que dans un pot!)

On arrive à la cascade, juste magnifique, nichée au milieu de la nature. l'occasion pour les garçons de s'y plonger fraîchement et d'essayer de faire les différentes pages du nouveau calendrier des dieux du stade  d'équateur!! A vous de juger!!

Le temps de prendre le goûter, on se repose et on profite avant de repartir. La petite ballade nous a donné envie de se relaxer donc direction à la tombée du jour vers les termes de BANOS au pied d'une autre cascade qui descend du volcan.

Un peu de touristes et des locaux se mélangent dans les bains chauds (35°) et très chauds (43°) .Bizarrement, peu se lancent dans le bain froid , mais nous, OUI!

Avec nos beaux bonnets vissés sur la tête, on alterne douche froide, bain chaud, bain froid et bain trèèèès chaud d'où on ressort rouge écrevisse! Mais il paraît que c'est très bon pour la circulation!

On ressort fatigués après une journée bien remplie et pleine de souvenirs dingues!

Le dîner avec le chorizo local acheté le midi aux halles clôture cette journée inoubliable!

 

Le lendemain, c'est RDV pour le canyoning!

1ère expérience pour moi, je suis l'enthousiasme des copains qui me disent que c'est génial, on saute dans l'eau, etc, je vais adorer selon eux! SAUF QUE, canyoning en équateur n'est pas canyoning en france!!Pas de sauts ou autre, en fait, c'est tout simplement de la descente de cascades abruptes en rappel!!

C'est parti, l'équipement fait rêver : casques, combi néoprène, chaussures (baskets en toile!), baudrier avec mousquetons et culotte en toile plastique au dessus de la combi, on est au top du glamour!!

Après de courtes explications sur le fonctionnement des cordes , du 8 descendeur et des mousquetons, et après un essai "pour du beurre" (avec la petite danse qui nous aura bien fait rire! "a la derecha, un, dos ; a la izquierda, un , dos !!) on entame la 1ère descente (en plein milieu d'une cascade de fou!)

on glisse, on se ramasse, on boit la tasse, difficile de se redresser avec la force de l'eau qui nous pousse à rester dessous! petit moment de panique mais on arrive à gérer!

Il faut le temps d'apprivoiser le matériel et le site! on finit par apprécier et on se surprend à repousser nos propres limites.

petit moment de solitude et de vertige pour moi, je demande au guide ou je dois aller (en espagnol), il me répond que que tout est "muy bien"!!! non, non, c'est pas muy bien, non!!

Descentes, glissades, tobbogans naturels, quel plaisir d'être au contact direct avec la nature. On s'éclate!

Les hauteurs sont de plus en plus importantes mais on gère! Petite frayeur quand même quand le guide galère à récupérer sa corde  et qu'il s'improvise spiderman sur la paroi  sans avoir la certitude que la corde coincée qui le retient est assez solide! On s'imagine déja finir seuls les descentes parce que le guide est tombé!

Finalement, tout se passe bien, on finit le canyoning avec le sourire accroché aux lèvres! Dans le taxi qui nous ramène, le guide nous offre une grenadilla, fruit de la passion d'équateur! délicieux!

On reprend la route , on a 140 kms à faire pour rejoindre notre prochain bivouac : la lagune de QUILOTOA.

1ère partie de la route : la panamérica.

Autoroute 2 x 4 voies, on y fait du 104km/h (oui c'est possible!) et du ... 15km/h lorsque ça monte! (oui, c'est possible aussi!!)

On traverse des grandes villes, le contraste est saisissant entre ces villes blindées de magasins de vêtements made in tawain et les villages que l'on a fait précedemment et où les habitants sont en habit traditionnel.

Le capitalisme et la société de consommation rattrapent malheureusement certaines villes de ce petit pays!

On quitte enfin la grande route pour revenir à quelque chose de plus essentiel : la route de montagne!!

Malgré tout , le chicotruck carbure (30 km/h, même en montée!), les camions nous doublent, mais on s'en fout, le spectacle vaut le détour! Couché de soleil derrière les montagnes et les volcans, on enchaine les kilomètres tranquillement.

Jusqu'au drame! A 3 kms d'arriver à la lagune, nous voilà à 3900m d'altitude, le chicotruck vacille dans la montée!! et que fait-on à ce moment? et bien, on pousse pardi!! Sauf qu'il fait noir, sauf qu'on est à 3900m et que le chicotruck est fatigué! on pousse comme des dingues, on crache nos poumons, plusieurs essais sont nécessaires pour s'extirper de cette mauvaise passe! le chicotruck a redémarré en nous laissant seuls derrière! Enfin, pas si seuls, car on se fait courser par un chien errant qui aurait bien aimé gouter un de nos mollets!!

un peu de sang froid et de la marche rapide nous permet de rejoindre le chicotruck pour finir les quelques mètres qui nous séparent de notre point chute.

L'étape BANOS a été très riche en émotion, en activité et en découvertes diverses!

 

ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15

6 - QUILOTOA

 

Mot d'ordre de cette étape : JOYEUX ANNIVERSAIRE CH'COPAIN

Après une grosse pluie la nuit et énormément de vent, le jour se lève et la brume se dissipe laissant place à la vue superbe sur la lagune.

On entame la descente vers la lagune, très peu de gens descendent (ils rebroussent chemin rapidement) , on saura vite pourquoi!

la descente est très intense, tant au niveau physique, vue escarpée que nous faisons depuis 1h (on se dit surtout qu'on va avoir du mal à remonter!), qu'au niveau émotionnel avec la beauté du site que nous avons sous les yeux!

La lagune est sublime, un rayon de soleil illumine cette étendue d'eau formée au beau milieu d'un cratère lui donnant des couleurs uniques, bleu turquoise et vert intense.

on s'arrête en chemin pour approcher les lamas et en prendre plein les yeux

Juste magique! UNE VERITABLE RENCONTRE ET COMMUNION AVEC LA NATURE.

La plage se dessine enfin devant nos yeux, elle nous appartient, les 9/10e des gens préfèrent rester en haut!!

 

Quel autre paysage aurait-on pu trouver de mieux que celui-ci pour fêter dignement l'anniversaire de ch'copain? On trinque face au décor idyllique, et un petit bout de saucisson avalé plus tard, on pense à la remontée! Aïe, ça va piquer grave! Mais comme dit Kovalski : "tout ce qui descend , remonte forcément!" , ça signera le leitmotiv de notre voyage!

Cédric remonte à cheval avec noa (ouh !!la bonne excuse!!), pendant que nous prenons notre courage à 2 mains (enfin, il fallait surtout 2 pieds!)et on entame la remontée!

C'est très dur, on marche trèèèès lentement et on grimpe ce "mur" (à moitié dans le sable, encore + dur!!) mais le spectacle nous ravit toujours autant.

Les 2 petits gars sont descendus du cheval à mi-chemin, on termine difficilement , les cuisses et les mollets en prennent un coup, mais la lagune en valait la peine!

Un petit tour dans le mini village et quelques emplettes artisanales plus tard, on va réserver un resto pour le soir. Les gens du village se sont encore réunis sur le terrain commun et font un volley (décidément, c'est le sport national!)

est ce qu'on leur dit que le volley se joue avec 1 ballon et pas 2 ??!!

 

On rentre au chicotruck, c'est l'heure de l'apéro, c'est la fête, encore joyeux anniversaire ch'copain!!

on part au resto, au menu : 2 pizzas équatoriennes (délicieuses!) et 4 soupes différentes (du coup, on se fait une tournante de soupes!)

La cuisinière avec son chapeau traditionnel nous a régalé, cédric veut immortaliser le moment et fait une photo avec elle, plié en 2 pour être à sa hauteur car elle mesure 1m30!!, il fait aussi connaissance avec l'autre habitante du resto : la tête de vache!

Après ouverture des cadeaux, on rentre pour souffler les bougies au chicotruck

est ce que je le dis encore ?? allez, Bon anniversaire le vieux!!!!

 

Le lendemain, on repart de la lagune en faisant le plein en eau, mais cette fois en mode sournois!!il y a un robinet juste à côté d'un "hotel", on s'y branche mais le gardien du site vient nous poser des questions : (conversation en espagnol mais je vous la traduis pour une meilleure compréhension!)

                     Lui : "vous avez payé?" (claire et moi faisons mine de ne pas comprendre car on n'a pas payé étant donné qu'on est arrivé après 20h!)

                     Cédric : "oui, oui, bien sûr!"

                     Lui : "vous avez les tickets?"

                     Cédric : "les tickets, ah non, ils sont dans la poubelle là-bas. Mais on a payé, c'était 2 $ par personne!"

                     Lui : "vous avez demandé pour l'eau?"

                     cédric : " J'ai été voir mais il n'y avait personne, je vais y retourner pour demander"

Cédric rentre dans l'hôtel, reste 1 minute et ressort, puis fait signe au gardien disant c'est OK! en fait, il n'a vu personne et a menti!!!bouhhhhh!

on ne traîne pas, on ne veut pas être des délinquants!!

Nous voilà sur la route , enfin, sur la piste! Nouveauté pour nous! On croise aussi des moutons sur le toit d'un bus....normal quoi?!

La piste a cet avantage de nous faire découvrir des endroits désertés et des paysages époustouflants, mais aussi nous confronte à des situations cocasses! La route étant en cours de construction au début de notre périple, on tombe sur quelques chantiers.

 

A savoir :* les ouvriers occupent les 2 voies de circulation, tu es obligé d'attendre qu'ils aient terminé ce qu'ils font pour passer! (ou tu profites du passage d'une ambulance avec les giros!)

               * on tombe sur un bout de chemin où tout un éboulis a recouvert la voie d'à côté et les 3/4 de notre voie. mais l'ouvrier  nous fait signe de passer quand même!Un dingue! Au volant à ce moment là, notre apprenti conducteur du chicotruck : wil! N'ayant pas envie de casser notre "casa rodante" (maison roulante pour les non bilingues), wil se décide à aller dégager la route seul, version "chien qui creuse la terre"! grand moment de solitude, mais réussite quand même, on passe le chantier!

La piste qui s'ouvre à nous ainsi que les paysages sont magnifiques!

Brume, jeux de lumière et flans de montagne sont les instruments d'une mélodie enchanteresse ! (désolée, j'ai été obligée d'écrire cette phrase de wil qui s'est découvert apprenti poète!)

Les animaux bordent la route, on croise des ânes (en plein milieu), des vaches, des cochons des moutons, des lamas, bref, il faut être attentif pour ne pas en renverser un au passage!

après un bon repas et un foot pour les gars, on reprend la piste mais la pluie s'invite et après renseignement auprès de la gendarmerie locale, il vaut mieux reprendre l'asphalte pour ne pas rester enlisé plus loin.

 

On arrive en fin à QUITO, point de chute de ces vacances, de où nous reprendrons l'avion le lendemain.

ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15

(les Tingrys reprennent la main)

 

Et oui, toutes bonnes choses ont une fin....

Merci à Marie et Will pour leur bonne humeur, et tous ces bons moments passés ensemble...

Merci à vous .....

 

ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15
ETAPE 14 - EQUATEUR Part I - du 15 au 26.04.15

Publié dans carnetdevoyage1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :